L'industrie du sans-fil l'avoue : aucune étude ne prouve que la 5G est sûre.

Publié le par Stop Linky Montpellier

La semaine dernière, le Sénateur Étasunien Blumenthal a longuement interrogé des représentants de l'industrie, qui ont admis que l'industrie a réalisé ZÉRO étude de santé et de sécurité sur la technologie 5G. Alors que des dizaines d'études indépendantes indiques que la 5G est un risque pour tout forme de vie organique.

Pendant l'audition du Commité Commerce, Science et Transport du Sénat aujourd'hui concernant le futur de la technologie sans-fil 5G et son impact sur le peuple Étasunien et l'economie du pays, le Sénateur Richard Blumenthal soulève les problèmes liés à l'absence d'études scientifiques et d'informations sur les risques potentiels sur la santé de cette technologie.

Blumenthal met en lumière l'incapacité de la Commission fédérale des communications (FCC) et l'administration des denrées alimentaires et des médicaments (FDA) – des agences gouvernementales conjointement responsables d'assurer que ces technologies de téléphonie mobile sont sûres d'utilisation – de mener des recherches sur la sécurité de la technologie 5G, préférant pointer du doigt des bureaucrates et se référant à l'industrie.

En Décembre 2018, Bluementhal et la Représentante du Congrès Anna G. Eshoo (CA-18) ont envoyé une lettre au Commissaire de la FCC, Brendan Carr, pour obtenir des réponses concernant les risques potentiels sur la santé posés par la nouvelle technologie sans-fil 5G. Lors de l'audition d'aujourd'hui, Blumenthal a critiqué Carr qui n'a pas répondu, et à la place, s'est contenté de répéter « les déclarations générales de la FDA, qui partage la responsabilité de régulation pour les téléphones mobiles avec la FCC ». Blumenthal a également dénoncé la déclaration de la FDA comme étant « plutôt insatisfaisante ». Un PDF de la réponse complète de Carr est disponible ici.

Au cours d'un échange avec des représentants de l'industrie du sans-fil, Blumenthal a demandé s'ils ont soutenu des recherches sur la sûreté de la technologie 5G et les liens potentiels entre les radiofréquences et le cancer, et les représentants de l'industrie ont avoué que non.

Bluementhal a déclaré :

"Si vous allez sur le site de la FDA, on trouve essentiellement une citation expéditive et superficielle sur les données scientifiques existantes qui affirment « la FDA a pressé l'industrie de la téléphonie mobile de prendre un certain nombre de mesures, ce qui inclut un soutien plus important pour des recherches sur des effets biologiques possibles des champs de radiofréquence en raison du type de signal émis par les téléphones mobiles ». Je crois que les Étasuniens méritent de savoir quels sont les effets sur la santé, non pas pour préjuger de ce que pourraient montrer les études scientifiques, et ils méritent aussi un engagement sur des recherches concernant les questions en suspens".

"Donc ma question pour vous : Combien d'argent l'industrie s'est-elle engagée à dépenser pour des études indépendantes supplémentaires – j'insiste, indépendantes – études ? Cet étude indépendante est-elle en cours ? Y en a-til un qui a déjà été rendue ? Où les consommateurs peuvnt-ils se renseigner ? Et nous parlons des études sur les effets biologiques de cette nouvelle technologie".

À la fin de l'échange, Bluementhal a conclu,

"Donc, il n'y a en réalité aucune étude en cours. C'est comme si nous avancions dans le noir, pour ce qui concerne la santé et la sécurité".

En Novembre 2018, le Programme National de Toxicologie a rendu public les résultats de la plus longue et la plus coûteuse étude jusqu'à ce jour sur les téléphones mobiles et le cancer. Ces études ont trouvé « certaines preuves »d'un lien entre le cancer, du moins chez le rat mâle. Toutefois, l'étude concerne seulement les risques associés à la téléphonie mobile 2G et 3G.

La technologie dernier cri sans-fil 5G repose sur le déploiement d'encore plus de nouvelles antennes et transmetteurs qui sont installées plus bas, près du sol et plus près des maisons et des écoles. Il n'y a cependant pas eu plus de recherches en ce qui concerne les conséquences sur la santé liées à la technologie 5G, et la FCC n'a donc pas réussi a expliqué de manière adéquate comment ils ont pu déterminer que la 5G est sûre.

Informations supplémentaires :

Le sénateur Blumenthal s'adresse à aux représentants de l'industrie dans la vidéo d'audition du Sénat :

  • M. Brad Gillen, Vice-President, CTIA

  • Mr. Steve Berry, President et PDG, Competitive Carriers Association

  • Mr. Shailen Bhatt, President et PDG, Intelligent Transportation Society of America

  • Mr. Michael Wessel, Commissaire, Commission Etats-Unis-Chine pour les questions économiques et de sécurité

  • Ms. Kim Zentz, Directeur Général, Urbanova

Source : https://takebackyourpower.net/senate-hearing-wireless-industry-confesses-no-studies-showing-5g-safety/

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Très bel article, très intéressant et bien écrit. Je reviendrai me poser chez vous. A bientôt.
Répondre