Etude française COMOBIO de 1998 : les champs électro-magnétiques sont NOCIFS, c'est un fait

Publié le par Stop Linky Montpellier

L'Etat français a lancé un projet d'étude sur les effets des téléphones portables sur la santé en 1998 : le projet COMOBIO.
http://www.champs-electro-magnetiques.com/ondes/la-barriere-hemato-encephalique-31.html

Cette étude française a démontré sans l'ombre d'un doute que "à 2 W/kg (une puissance qu’atteignent les deux tiers des téléphones portables dans de mauvaises conditions de réception), une rupture franche dans plusieurs zones étanches du cerveau a été constatée." Même des doses de faible puissance fractionnées dans le temps induisent des lésions cérébrales, qui peuvent entrainer l'ouverture de la barrière hémato-encéphalique, oedèmes encéphaliques, fatigue, troubles de la mémoire, perturbations génétiques et des neurones, tumeurs...

Cela fait 18 ans que ces risques sont connus, pourtant le compteur Linky qui va rendre tous nos équipements radiatifs en radiofréquences, est tout de même autorisé...

Publié dans video

Commenter cet article