Le maire Philippe Saurel est informé depuis octobre 2015...

Publié le par Stop Linky Montpellier

... mais encore une fois, il faut bien constater qu'il s'en fout COM-PLE-TE-MENT.

Voici la correspondance entre Christine, citoyenne gardoise attentive et courageuse, et le maire de Montpellier Philippe Saurel.
Consciente des risques multiples qu'entraine le nouveau compteur Linky, Christine envoie mi-octobre 2015 le courrier suivant par mail, "à tous les maires du GARD, à tous les députés, à tous les partis politiques (sauf FN), confédération paysanne et autres syndicats, et à Mr SAUREL".

Madame, Monsieur le maire et ses conseillers municipaux,

Un mail pour vous informer des dangers avérés des nouveaux compteurs ERDF « LINKY », la commune étant propriétaire du réseau électrique, il s’agit de savoir à quoi l’on expose ses concitoyens.

On ne pourra pas dire que l’on ne savait pas ……

Ce nouveau compteur a la particularité d’être intrusif dans votre logement, à votre insu. De plus, à cause du courant porteur en ligne qu’il permet de relayer dans nos lignes électriques, il devient nocif pour la santé à cause des ondes électromagnétiques qu’il émet…. sans compter les risques d’incendie qu’il risque de provoquer, nos lignes électriques internes n’étant pas blindées.

Vous trouverez en pièces jointes un document interne et confidentiel de la société « LANDIS & GYR » (en anglais) [disponible ici : https://www.dropbox.com/s/prmqy5gdjg057sh/landys%20%26%20gyr.pdf?dl=0], qui fournit des informations sensibles pour les services publics afin de faciliter et d'aider les services publics sensibilisés aux préoccupations d'incendie local et répondre aux demandes des médias.

Il est précisé dans ce document :

- NE PAS fournir ce document directement au public ou aux médias (les teneurs étant utilisées à mauvais escient ou sorties de leur contexte).

En France, c’est le compteur intelligent « LINKY » qui pose débat face à la pollution électro magnétique.

La responsabilité des politiques n’est pas de rassurer ni de satisfaire les lobbyings des grandes entreprises de distribution d’électricité, mais bien de protéger les populations, et l’environnement.

A la veille de la « COP 21 », La crainte des grandes entreprises de distribution d’électricité de voir leurs revenus chuter aura pour incidences le vote d’un décret rendu public par le gouvernement espagnol le 18 juillet dernier.

Ce décret met en avant une série de mesures visant à décourager les particuliers et les entreprises de produire leur propre électricité grâce à l’installation de panneaux photovoltaïques ou de mini-éoliennes.

La mise en place d’un “péage” pour les propriétaires de ce type d’installation. Un péage particulièrement dissuasif puisqu’il augmentera la note d’électricité de 27% par rapport à une connexion classique au réseau.

Cette mesure ayant, par ailleurs, un effet rétroactif, les 50.000 familles qui ont déjà investi dans un tel équipement auront douze mois pour s’enregistrer auprès du Ministère de l’Industrie et s’acquitter de la taxe.

Pour ces gens-là, les rêves d’indépendance énergétique s’écroulent mais le remboursement des emprunts reste. L’Europe attend l’application du décret pour réagir….., cependant il faut savoir que les lobbyistes sont estimés aux nombres de 25000 à 30000 membres à la commission européenne soit le même nombres que les fonctionnaires à Bruxelles.

En France, c’est le compteur intelligent « LINKY » qui pose débat face à la pollution électro magnétique.
Protéger les populations :

Ces compteurs représentent une atteinte grave à la liberté individuelle en imposant, au domicile et par des appareils que je n'aurai pas choisis, une exposition à des ondes électromagnétiques dont l'innocuité n'est pas prouvée.

Je vous rappelle que depuis Mai 2011, l’OMS a classé les radiofréquences dans le Groupe 2B, potentiellement cancérogène pour le vivant. (Voir les liens en fin de courriers sur les rapports d’experts)

C’est agir contre la protection sanitaire et les droits individuels de chacun, notamment les populations les plus faibles, les personnes indigentes, les enfants, les personnes âgées.

Le nouveau compteur électrique Linky a de graves inconvénients : incendies, pannes, augmentation de toutes les factures, piratage, cyber-terrorisme, black-out.

De plus, à l'évidence, il faut être conscient que ces compteurs n'apportent aucune garantie d'une amélioration du service et de la maîtrise des dépenses pour l'usager.

Que Choisir avait prévenu. Les failles du compteur Linky offrent un boulevard aux fournisseurs d’électricité pour augmenter les tarifs. Pour compenser l’absence de l’afficheur qui, dans le projet initial, devait permettre de connaître ses consommations d’électricité en temps réel, ils vont multiplier les offres commerciales à prix gonflé.

Je vous rappelle aussi qu'en Europe deux pays ont abandonné l’imposition par la loi de ce type de compteur :

- en juillet 2013 : l’Autriche ; - en janvier 2014 : l’Allemagne (en Allemagne à la demande du Gouvernement fédéral, a annoncé entre autre que les avantages ne sont valables que pour les très grands consommateurs d'électricité compte tenu du coût d'un tel système) ; et maintenant la Belgique. En Californie, les compteurs intelligents installés depuis 2008, sont actuellement démantelés dans le comté du MARIN, les juges de la cour territoriale ont adopté à l’unanimité une ordonnance qui classe l’installation des nouveaux compteurs électrique comme nuisance publique (the New York Times) .

Il faut tenir compte des avis négatifs de la communauté scientifique concernant l'exposition aux ondes électromagnétiques et être conscients que même si une loi était votée, elle serait contestable car elle pourrait être considérée comme une atteinte à la propriété privée garantie par notre Constitution.

500 000 COMPTEURS LINKY INSTALLÉS "IMMÉDIATEMENT" : POURQUOI TANT D'EMPRESSEMENT ?

Peut-être Pour prendre de vitesse les opposants au Linky et mettre devant le fait accompli la population ignorante des dangers qu'elle encourt en acceptant ces nouveaux compteurs ?

Sans doute une crainte de revivre l’épisode « gaz de schiste »…, et continuer a développer l’énergie nucléaire.

Néanmoins selon La déclaration Universelle des Droits de l'Homme, l'article 12 est très clair : "Nul ne sera l'objet d'immixtions arbitraires dans sa vie privée, sa famille, son domicile ou sa correspondance, ni d'atteintes à son honneur et à sa réputation. Toute personne a droit à la protection de la loi contre de telles immixtions ou de telles atteintes. "

Un sujet et non des moindres, c'est qu'en France le ministère de l'écologie entre autre a prétendu que la technologie LINKY n'aura aucune incidence sanitaire, en s'appuyant sur une étude qu'il n'a pas mandaté. L'association qui l'avait réalisée et par la voix de son président, Pierre Le Ruz, conteste totalement l'interprétation de celle-ci comme étant "malhonnête" et décrit le Linky comme un "délire technologique" en pointant l'incidence grave sur la santé. :

Citations :

"Cette absence de risque concerne uniquement les « effets thermiques » de ces compteurs. Or, pour en subir, il faut se placer à quelques centimètres d’une antenne relais ou sous une ligne à haute tension. Mais le risque sanitaire à long terme (cancers, électrosensibilité) est bien réel."

« C’est du délire technologique, estime Pierre Leruz. On fait encore passer les problèmes de rentabilité avant les problèmes de santé. ».

Les politiques nous ressassent à longueur de journée, « LES VALEURS », « L’ETHIQUE », « LA RESPONSABILITE », pour nous imposer au final « la loi de l’argent » à travers des lobbyings multiples sous le couvert de développement d’emploi, je ne saurai que trop vous inciter à faire barrage à ces pratiques commerciales que je considère « FRAUDULEUSES », même les assurances (MMA) préviennent leurs adhérents par courrier ( voir pièce jointe), quand a l’espoir de voir baisser nos factures ERDF, et dangereuses sanitairement parlant, les Etats unis nous ayant devancé sur la problématique depuis 2008 .

Pléthore d’experts tirent la sonnette d’alarme !!! Ces experts dénoncent la « désinformation flagrante » À l’instar d’Annie Lobé, journaliste scientifique indépendante (article en pièce jointe),

MERCI de votre intérêt pour ce sujet extrêmement grave et préoccupant, en pièces jointes :

  • Études scientifiques publiées et répertoriées.
  • le-système « linky » fiasco technique industriel financier sanitaire, du 5 septembre 2015, par Annie LOBE, journaliste scientifique indépendante.
  • Sciences et vie : les preuves par les études épidémiologiques.
  • Courrier inquiétant de la « MMA » avertissant ses adhérents des dangers potentiels des ondes électromagnétiques.

_________________________________________________________

Christine reçoit rapidement par courrier, le 4 novembre 2015, la réponse suivante de Philippe Saurel :

Le maire Philippe Saurel est informé depuis octobre 2015...

_________________________________________________________

Surprise de recevoir une réponse si rapide, et ravie de voir que le maire de Montpellier lui déclare qu'il "reste attentif, comme mes concitoyens, aux risques que vous m'exposez dans votre courriel", elle se dit que peut-être il faut susciter un peu plus avant sa réflexion, pour obtenir une réaction qui ne balaye pas le problème d'un revers de main, comme le montre sa première réponse laconique.

Soucieuse de la santé et de la sécurité de ses concitoyens, Christine lui adresse immédiatement en réponse, le 18 novembre 2015, le courrier suivant accompagné d'un DVD contenant toutes les informations, films et témoignages disponibles sur Internet qui appuient ses propos et justifient les inquiétudes dont elle lui a fait part.

Monsieur,

Tout d’abord un grand merci pour la promptitude de votre réponse, et de l’intérêt que vous porté à vos concitoyens.

Dans votre courrier vous détaillez l’utilité du recours aux compteurs « LINKY » afin de développer une politique éco responsable sur votre commune, ce à quoi j’adhère au plus haut point.

Le développement écologique est vital pour la planète, afin de sauvegarder l’humanité, l’un n’étant pas dissociable de l’autre. Cependant le prétexte « sauvons le climat », oublie de plus en plus le bien être sanitaire et la mise en danger de nos concitoyens, paradoxe inouï et stupide de nos sociétés consommatrices.

Je vais donc vous soumettre trois questions afin de nourrir votre réflexion, et sachant votre temps bien occupé comme administrateur de votre ville, je n’insisterai plus par courriers interposés pour ne pas vous assaillir outre mesures, et vous laisserai désormais maitre de votre réflexion.

Pourquoi, l’Allemagne, L’Autriche, et maintenant la Belgique n’adhèrent plus au projet ?

Uniquement parce que le différentiel coûts/bénéfices serait négatif, je ne crois pas …. Peut-être parce qu’aucune société d’assurance ne veut assurer les dommages de toutes natures causés parles champs et les ondes électromagnétiques.

Pourquoi les assurances refusent d’assurer les sociétés et les citoyens aux garanties de responsabilité civiles contre les champs et les ondes électromagnétiques ?

Ne serait-ce pas par le fait que depuis 2011, les surdoses des champs électromagnétiques sont reconnues cancérigènes par l’OMS, et qu’ils leurs seraient impossible de répondre positivement aux responsabilités civiles engagées sans subir de lourdes pertes financières.

Pourquoi l’état de Californie criminalise et autorise-t-il la phase de démontage des compteurs intelligents posés chez les particuliers et les sociétés depuis 2006 pour les remplacer par des compteurs analogiques ? Peut-être parce que La nocivité sanitaire des compteurs «intelligents», c’est révélée réaliste et reconnue par :

L’ancien président même, de la Commission des services publics de la Californie (CPUC) dans un courriel saisi grâce à un mandat de perquisition. La missive de Michael Peevey était adressée à Brian Cherry, vice-président du grand fournisseur d'énergie Pacific Gas & Electric (PG&E), de San Francisco. En janvier 2015, les autorités californiennes ont saisi leurs ordinateurs dans le cadre d'une enquête criminelle. (New York Times et Huffington Post).

Monsieur le Maire, la municipalité est propriétaire du réseau électrique de sa commune, à ce titre elle est responsable des dangers sanitaires et techniques (incendies) engendrés par ces nouveaux compteurs, et peut donc s’opposer à ce déploiement sur la ville de Montpellier.

Pour que votre information soit plus aiguisée, je m’autorise à joindre à mon courrier un DVD de fichiers qui ponctue par des données officielles mes différents propos. Je ne saurai que trop insister sur la nécessité d’étudier ces informations, je vous imagine très occupé par votre fonction, et peut-être un de vos collaborateur pourrait-il se pencher sur la question.

Pour clore mon courrier, sachez que j’adhère à votre identité politique avec beaucoup d’intérêt, Je vous souhaite une bonne lecture, une élection triomphante aux régionales, une belle journée, et l’expression de ma considération la plus sincère.

Cordialement,

_________________________________________________________

Et là, quelle ne fut pas la réponse de notre maire Philippe Saurel, "attentif" aux risques, "comme ses concitoyens" ?

Croyez-le ou non : RIEN. Nada. Walou. Plus rien, pas une seule réponse depuis ce courrier pourtant lourd d'intérêt et d'arguments.

Philippe Saurel, ardent promoteur de la "démocratie directe" grâce aux "réunions de quartier", volontaire dans l'écoute et la participation des citoyens les plus humbles grâce au "conseil municipal des enfants", attentif au plus menu bien-être de ses administrés en prenant soin de nous installer des sanisettes et des toutounettes à travers la ville, secondés d'adjoints compétents et dédiés qui choisissent avec attention la couleur avec laquelle seront repeints les plafonds de nos crèches, d'un coup, les questions pertinentes et les éléments pour le moins inquiétants que lui amène Christine avec patience et respect... il s'en fout complètement.

Philippe Saurel et ses adjoints sont au courant depuis au moins 6 mois des dangers extrêmement graves posés par le Linky, mais ils ont des toutounettes à installer... question de priorité, vous comprenez.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article